Exemple de premiumisation

•24 janvier 2012 • Laisser un commentaire

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter un exemple de refonte packaging d’un produit certes courant mais assez réussi.
La marque Pruni, producteur de fruits secs, a fait appel à l’agence Arôme pour procéder au relooking de leur quatre packaging.

Je trouve le résultat assez probant entre l’avant et l’après avec une montée en gamme de l’aspect général qui valorise mieux le produit. Alors, qu’en pensez-vous ?

Pruni, ancien sachet

Pruni, ancien sachet de pruneaux

Nouveaux packaging Pruni

Cher Père Noël…

•15 décembre 2011 • Laisser un commentaire

Voici venu décembre et ses fêtes. Vitrines et rues se parent de leurs plus beaux atours pour scintiller de mille feux et faire briller dans les yeux des petits et des grands l’émerveillement de cette période enchanteresse. L’atmosphère qui règne durant cet Avent me met toujours en joie et j’attends avec plaisir les moments partagés en famille.
Afin de combler au mieux les attentes de mes proches, je me mets toujours en quête du parfait cadeau et ne néglige jamais les plaisirs gourmands.

C’est ainsi que cette année, je risque fort de succomber sous les délices de Pierre Hermé, le maître du macaron, et de son gâteau de Noël Ombre & Lumière ou son gâteau « Noël à la campagne » duquel on s’attend à voir surgir de petits lutins.

01_Herme_ombre_lumiere_gateau_noel

Gâteau Ombre et Lumière de Pierre Hermé ©Pierre Hermé

02_Herme_noel_campagne

gâteau "Noël à la campagne" de Pierre Hermé ©Pierre Hermé

Et si je poussais jusque chez Ladurée, je tomberais sous le charme de ces décorations de Noël que je n’accrocherais pas dans mon sapin mais qui seraient du plus bel effet dans mon assiette !

Buche création 2011 Boules de Noël Ladurée © Ladurée

Buche création 2011 Boules de Noël Ladurée © Ladurée

Ou encore pour cette somptueuse pièce montée de macarons argent, mmmmm !

Pièce montée macarons argent ©Ladurée

 

Chez Lenôtre, le dessinateur Sempé nous livre sa version d’un Noël à Paris. A dévorer sans attendre !

Un Noël à Paris... par Sempé chez Lenôtre ©Lenôtre

Un Noël à Paris... par Sempé chez Lenôtre ©Lenôtre

 

Chez Hugo et Victor, c’est La Lettre au Père Noël qui nous est proposée à la vanille de Madagascar et chocolat.

La Lettre au Père Noël ©Hugo&Victor

La Lettre au Père Noël ©Hugo&Victor

Ainsi qu’un carnet plus qu’appétissant !

Carnet Le Rouge... et le Blanc ©Hugo&Victor

Carnet Le Rouge... et le Blanc ©Hugo&Victor

 

Alors, avouez-le, vous avez craqué pour au moins l’une de ces douceurs !

PS : Au moment où je finalise cet article, M6 vient de diffuser à la fin de leur 19.45 un reportage sur les bûches de Noël visible ici dès maintenant et dans lequel on aperçoit certaines des pâtisseries proposées.

Déferlante !

•13 décembre 2011 • Un commentaire

J’aime particulièrement les marchés de Noël et j’aimerais me rendre un jour sur ceux qui se tiennent en Alsace. En attendant, je profite de celui de ma ville qui s’est tenu ce weekend et j’y ai découvert ce packaging qui m’a particulièrement interpellée.

La Déferlante - Maison Guiet  ©Ecrins de Saveurs

La Déferlante - Maison Guiet ©Ecrins de Saveurs

La maison Guiet, de la région de Cognac, produit ce breuvage à quelques centaines d’exemplaires et pose cette étiquette pour le moins originale à la main. On y reconnaît un point d’interrogation qui invite le consommateur à se questionner sur le contenu : vin blanc, rouge ? Vin pétillant ou non ? Quel cépage ?
Il s’agit en fait d’une liqueur de vin gazéifiée, c’est-à-dire que le gaz y est introduit au moment de fermer la bouteille, produit à partir du même cépage que le pineau des Charentes. Il ne peut toutefois pas prétendre à l’AOC de part l’ajout de gaz.

L’étiquette ainsi que la bouteille, l’Héritage de Saverglass, participe à l’originalité de ce produit qui prouve que même les petits producteurs savent se démarquer de belle manière.

La Déferlante - Maison Guiet ©Ecrins de Saveurs

La Déferlante - Maison Guiet ©Ecrins de Saveurs

Tendance Japon

•3 décembre 2011 • 2 commentaires

Cette année, le Japon fût le centre de l’attention pour les raisons dramatiques que nous connaissons tous ; le tremblement de terre et le tsunami ont suscité une vague de solidarité sans précédent puis la menace de la centrale de Fukushima a tourné l’ensemble des regards et des angoisses sur cette île lointaine au patrimoine si riche. Est-ce pour cela que la tendance est au packaging d’inspiration nippone? Toujours est-il qu’au fil de mes recherches pour les cadeaux de fin d’année, je me suis particulièrement attardée sur ces deux produits.

Veuve Cliquot Ponsardin propose le Clicqu’Up, un seau à champagne transportable et repliable inspiré de l’Origami. Crée par Mathias van de Wall, le produit est certes plutôt destiné au pique-nique d’été mais peut également servir pour les réveillons du Jour de l’An nomade, chic et urbain au pied levé ! Il s’emporte partout grâce à son format plat. Vous pouvez découvrir ici une vidéo de présentation : http://www.youtube.com/watch?v=pGihjhSqqxY

Clicqu'Up - Veuve Clicquot Ponsardin

Clicqu'Up - Veuve Clicquot Ponsardin - © photo Veuve Clicquot

Voici ensuite une création de Nendo pour la maison Ruinart. Inspiré cette fois-ci du bento, ce panier repas très prisé des Japonais,  le Kotoli (qui signifie « petit oiseau ») permet de transporter le flacon, les flûtes à champagnes mais également la poignée de métal permettant de maintenir ces dernières. Une façon de revisiter le pique-nique urbain. Fabriqué dans du paulownia, bois résistant utilisé traditionnellement pour les malles, les coffres et les sandales traditionnelles, les lignes épurées offrent un aspect contemporain chic à ce panier.

Kotoli par Nendo pour Ruinart

Kotoli par Nendo pour Ruinart - photo par Masayuki Hayashi

Kotoli par Nendo pour Ruinart - photo par Masayuki Hayashi

Kotoli par Nendo pour Ruinart - photo par Masayuki Hayashi

Kotoli par Nendo pour Ruinart - photo par Masayuki Hayashi

Kotoli par Nendo pour Ruinart - photo par Masayuki Hayashi

Vigne vierge

•3 octobre 2011 • Laisser un commentaire

Je relaie ici le très beau reportage de Télérama intitulé « Au pays du saumur-champigny, adieu la chimie… » ou comment la nature reprend ses droits dans les vignes grâce à certains viticulteurs qui prônent la biodiversité.

Mais pourquoi parler ici de vin? Nous nous éloignons du sujet du packaging. Et bien premièrement car les photos sont sublimes. Deuxièmement car cela me fait plaisir, je conserve un souvenir ému de la région de Saumur où je passais mes vacances dans ma prime jeunesse. Troisièmement car, que diable !, il faut bien les remplir ces dites bouteilles !

L’article, que vous pouvez retrouver ici , est de Stéphane Jarno et les photos de Léa Crespi pour Télérama. Tous droits réservés.

Vigne à Parnay - © Léa Crespi pour Télérama - Tous droits réservés

Vigne à Parnay - © Léa Crespi pour Télérama - Tous droits réservés

Konnichiha NIKKA Whisky

•15 septembre 2011 • Laisser un commentaire

Vous connaissez le whisky écossais, irlandais, américain mais connaissez-vous le whisky japonais?

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter NIKKA, le whisky du pays du soleil levant.

En 1918, Masataka Taketsuru embarque pour la lointaine Écosse et y apprend l’art de distiller le whisky. Il n’est pas novice puisque sa famille possède depuis le 18e siècle une distillerie de sake. Mais Monsieur Taketsuru décide d’offrir l’art de cette boisson ancestrale à ses congénères et ramène ses secrets de distillation au Japon (et une nouvelle épouse au passage, Rita).

C’est ainsi qu’il crée une distillerie à Yochi, sur l’île d’Hokkaido et développe le premier whisky japonais.

J’apprécie particulièrement le packaging à la sobriété toute japonaise. Il conserve à la fois les classiques du genre tout en les réinventant. Je vous laisse apprécier, notamment la carafe en céramique au bas relief sculpté dans des thèmes japonais typiques (bambou, grues).

Nikka Whisky

© Nikka whisky

Nikka Tsuru Whisky, bouteille en céramique. © Nikka Whisky

Je n’ai pas honte de vous dire que…

•14 septembre 2011 • Laisser un commentaire

… c’est sans complexe que je vous ai abandonné pendant quelques temps pour achever une année riche entre travail, mémoire de fin d’études et vie personnelle intense. Peu de temps pour le blog donc mais me voilà de nouveau prête à partager avec vous plein de découverte sur le packaging !